La vie de Galilée

La vie de Galilée- Bertold Brecht Thème: C’est le thème du combat entre la vérité et l’obscurantisme. Brecht nous montre comment la science est capable de se remettre en question et d’élaborer de nouvelles théories qui viennent remplacer les anciennes, modifiant ainsi notre vision du monde. Toutefois, ces changements ne plaisent pas à tous et certains luttent pour stopper cette avancée scientifique. Résumé: Galilée, savant ingénieux, est convaincu de la véracité du système de Copernic ; grâce à une lunette qu’il fabrique (mais n’invente pas vraime extraordinaires lui pe e or 3 Copernic : la Lune s’a

Jupiter possède dess sphères de cristal su ses découvertes système de ciel est aboll ; tour de lui et les nt fixées n’ont plus de sens… Mais son époque (XVIIe si cle), et son pays (Italie le pays pontifical), ne sont pas vraiment prêts à entendre la vérité, comme la nomme Galilée.. En défendant le système héliocentrique de Copernic et sa propre théorie sur la chute des corps, Galilée s’attire les foudres des autorités religieuses et d’une partie de la communauté scientifique.

Il finit par devoir se rétracter page rétracter publiquement, pour rester en conformité avec la doctrine officielle de l’Église. Tableau 1 : Galileo Galilei, professeur de mathématiques ? Padoue, veut démontrer le nouveau système de Copernic. (Galilée, Andrea, Mme Sarti, Ludovico, Le curateur -argent)Tableau 2 : Galilée remet à la république de Venise une nouvelle invention. (lunette – Galilée aime bien manger… Tableau 3 : 10 janvier 1610 (« ciel aboli ») : au moyen de la lunette, Galilée découvre dans le ciel des phénomènes qui confirment le système de Copernic. Averti par son ami des conséquences possibles de ses recherches, Galilée témoigne de sa foi en la raison humaine. Tableau 4 : Galilée a troqué la République de Venise contre la our de Florence. Ses découvertes dues à la lunette se heurtent ? l’incrédulité des savants florentins. Tableau 5 : Sans se laisser intimider par la peste, Galilée poursuit ses recherches.

Tableau 6 : 1616. Le Collegium Romanum, l’institut de recherche du Vatican, confirme les découvertes de Galilée (« La raison a gagné ! « ) Tableau 7 : Mais l’lnqulsitlon met à l’Index la théorie de Copernic (5 mars 1616). Tableau 8 : une conversation (Galilée et le petit moine, qui défend la décision de l’lnquisition pour ne pas troubler les pauvres petites gens qui croient aux Écritures – faux problème pour Galilée : « Pourquoi met-il Galilée : « Pourquoi met-il la terre au centre de l’univers ?

Pour que le Saint-Siège puisse être au centre de la terre Tableau g : L’avènement d’un nouveau pape (Urbain VIII), qul est lui-même un homme de science, encourage Galilée, après huit ans de silence, à reprendre ses recherches dans le domaine interdit des tâches solaires. Tableau 10 : Dans la décennie suivante, la théorie de Galilée se répand parmi le peuple. Des pamphlétaires et des chanteurs de ballade se saisissent partout des nouvelles idées. Au cours du carnaval de 1632, beaucoup de villes italiennes choisissent ‘astronomie pour thème du cortège des Guildes.

Tableau 11 : 1633. L’lnquisition convoque à Rome le chercheur connu dans le monde entier. Tableau 12 : Le pape (dialogue avec l’lnquisiteur – dilemme entre science et foi). Tableau 13 : Galileo Galilei rétracte devant l’lnquisition, le 22 juin 1 633, sa théorie du mouvement de la Terre. Tableau 14 : 1633-1642. Galileo Galilei vit dans une maison de campagne près de Florence, prisonnier de l’lnquisition jusqu’à sa mort. Les Discorsi. Tableau 15 : 1637. Discorsi, le livre de Galilée, passe la frontière italienne (dans les mains d’Andrea).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *