Francais

Ntroduction ; théâtre . Contexte historique Le théâtre est né dans l’antiquité au Vème siècle avant JC. Né en Grèce, il y a deux genres dans le théâtre, la comédie et la tragédie. Le théâtre est Joué lors de fêtes (Bouc misère). Tragedla signifie le « chan du bouc » qui est un sacrifice. Le théâtre est ainsi transmis aux romains. Il ne nous reste que 5% de la production antique. A la chute de l’empire romain on a une quasi extinction du théâtre en France jusqu’au Moyen Age. a deux sortes de pièces jouées ; la farce et le mystère. I est joué en pleine a On montait en scène L’Age d’or du théâtre comédies de Molière plus noble que la co S. wp next page ez fines et vulgaires. e siècle, avec les eille. La tragédie est Au XVIIIème siècle le théâtre comédie servait de dénonciation l’époque. Au XIXème siècle le drame romantique (considéré co Suipe to View next page comme « sous genre ») sont des pièces relativement difficiles ouer elles se déroulent en peu d’année (1850-1880).

Fin du XIX début du XXème siècle les vaudevilles apparaissent. (Un vaudeville est une comédie sans intentions psychologiques ni morales, fondée sur un comique de situations). Les auteurs connus par leur Vaudeville sont principalement Feydeau et Labiche). Le vaudeville devient un genre théâtral caractérisé par une action pleine de rebondissements. Basé systématiquement sur un trio- amoureux.

Fin XIXème siècle le théâtre de l’absurde apparait avec en exemple concret : Ubu roi d’Alfred Jarry. Considérée comme précurseur du mouvement surréaliste et du théâtre de l’absurde, Jarry mêle dans cette farce provocation, absurde, satire, parodie et humour gras. e théâtre du XXème siècle est très sombre et dénonce l’horreur des hommes, il y a principalement le théâtre de la guerre et le théâtre de l’absurde (Beckett et Ionesco).