rapport de stage en CDB

UNIVERSI EDE RENNES 1 FACULTE DE SCIENCES ECONOMIQUES LICENCE MASTERI MASTER 2 Mention . Master 1 Spécialité : Banque Finance, Parcours économies bancaires. Nom, prénom Étudia Année universitaire : or 18 Sni* to View TITRE DU RAPPORT DE STAGE Rapport de stage sur la gestion du risque de crédit dans le système bancaire chinois (La notation interne) un stage au sein de l’entreprise China Developement Bank (située à Jinan Shandong CHINE).

Au cours de ce stage au département de Gestion de risque de crédit, j’ai pu m’intéresser sur le système de rating interne de China Developement Bank. Plus largement, ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender le métier de la banque, notamment sur les gestions des risques de crédit au quotidien. Au-delà d’enrichir mes connaissances sur ce métier, ce stage m’a permis de comprendre dans quels domaines j’ai encore besoin de faire des efforts pour pouvoir être capable de travailler dans cette branche.

Bref descriptif de Pentreprise et du déroulement du stage Mon stage au département de la gestlon de risque de crédit a consisté essentiellement en la notation des clients, donc la crédibilité des clients, ce qui donne la base de la distribution du rédit. Mon maître de stage étant Hao Deyong, j’ai pu apprendre dans d’excellentes conditions, lors qu’il a travaillé plus de 20 dans ce métier de la gestion des risques, et il est le responsable de ce département de la région Shandong, j’ai pu en profiter afin d’enrichir mes connaissance sur cela. roblématique et objectifs du rapport Ce stage a donc été une opportunité pour moi de percevoir comment une banque peut évaluer les risques qu’elle peut prendre, et de quelle façon elle peut mesurer le niveau de risque de crédit, et donc le crédit que la banque peut distribuer. L’élaboration de ce rapport a pour principale source les différents enseignements tirés de la observation journalière des tâches auxquelles j’étais 18 source les différents enseignements tirés de la observation journalière des tâches auxquelles j’étais affecté.

Enfin, les nombreux entretiens que j’ai pu avoir avec les employés des différents services de la banque m’ont permis de donner une cohérence à ce rapport. Annonce de plan En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique des 6 semaines passés au sein de la CDB, il apparait logique de présenter à titre préalable l’environnement économique du tage, à savoir les activités, histoire, fonctionnement. Enfin, il sera précisé les différentes missions et tâches que j’ai pu effectuer au sein du service de la gestion de risque, et les nombreux apports que j’ai pu en tirer.

Présentation de China Developement Bank CHINA DEVELOPEMENT BANK est une institution financière en Chine, établis par les lois bancaires de la politique en 1994, la banque est décrite comme le moteur qui alimente les politiques de développement économique du gouvernement national chinois, elle est dirigé par un ministre de niveau gouverneur, ous la juridiction directe du Conseil d’état comme l’une des trois banques politiques de la Chine , il est principalement responsable de la collecte des fonds pour les grands projets d’infrastructure ,y compris comme la plupart des fonds pour le barrage des Trois Gorges et l’aéroport international de Shanghai Pudong, etc. Les dettes émises par CHINA DEVELOPEMENT BANK sont entièrement garanties par le gouvernement central de la République populaire de la Chine. La banque est le deuxième plus grand émetteur des obligations en Chine République populaire de la Chine.

La banque est le deuxième lus grand émetteur des obligations en Chine après le ministère des Finances en 2012, ce qui représente environ un quart des obllgatlons de Yuans du pays, CHINA DEVELOPEMENT BANK est aussi le plus grand prêteur en devises étrangères en Chine. Histoire La China Development Bank a été créée en Mars 1994 pour fournir les financements orientés vers le développement des projets gouvernementaux de priorité nationale. II est placé sous la juridiction directe du Conseil d’état ou de gouvernement central du peuple. À l’heure actuelle, il compte 35 succursales et 1 bureaux de représentation à travers le pays. La banque offre un financement pour des projets natlonaux tels que les infrastructures, les industries de base, de l’énergie et des transports.

Mission L’objectif principal en tant qu’institution financière de l’État est de soutenir les politiques macroéconomiques du gouvernement central et à soutenir le développement économique national et les changements structurels stratégiques de l’économie chinoise. Stratégie Dans la dernière décennie, la China Development Bank a émis 1 billion de yuans de prêts à plus de 4000 projets concernant les infrastructures, les communications, les transports et les ndustries de base. Les investissements sont répartis au long du fleuve Jaune et au sud et au nord de la rivière Yangzi. De plus en plus, la China Development Bank se concentre sur le développement des provinces de l’Ouest et au nord-ouest de la Chine. Cela pourrait aider à réduire les disparités 8 l’Ouest et au nord-ouest de la Chine.

Cela pourrait aider à réduire les disparités économiques dans les provinces de l’Ouest et de revitaliser les anciennes bases industrielles du nord-est de la Chine. Depuis 1998, la banque a réussi à réduire les mauvaises créances t renoué avec les bénéfices en vertu du gouverneur Chen Yuan qui était auparavant le vice-gouverneur exécutif de la banque centrale de la RPC, la Banque populaire de Chine. Normes financieres internationales et les meilleures pratiques ont également été introduites dans la banque. La Banque joue également un rôle majeur de développement dans la lutte contre « goulot d’étranglement » de l’infrastructure ou de l’énergie de l’économie chinoise.

En 2003, CDB avait conclu des accords de prêt pour un total de 460 projets de la dette nationale et a émis 246,8 milliards de yuans de prêts. Cela représentait 41% de son investissement total. CHINA DEVELOPEMENT BANK prêts à des investissements « goulot d’étranglement » que le gouvernement donne des priorités s’élève à du total. Il a également émis de manière cumulative 357,5 milllards de yuans de prêts aux régions de l’ouest et 174,2 milliards de yuans aux bases industrielles dans le Nord. Tous ces prêts ont considérablement augmenté la croissance économique et de réajustements structurels de l’économie chinoise. Des chiffres importants À la fin de 2012, les actifs de crédit total de la Banque s’élevait ?

RMB RMBs, dont le capital actuel et le taux de récupération d’intérêt de 99,77%, l’indicateur ayant maintenu des performa PAGF s 8 et le taux de récupération d’intérêt de 99,77%, l’indicateur ayant maintenu des performances de classe mondiale pendant 20 trimestres consécutifs. Taux de prêts non performants de la banque reste à 0. 03%. Le ratio de couverture de ses provisions pour les risques contre les prêts non performants a atteint 285%, son ratio d’adéquation des fonds propres a atteint En 2012, la banque a réalisé un bénéfice environ de 63 milliards de Yuans. À la fin de 2010, la RDC avait 687,8 milliards de dollars en prêts, plus de deux fois plus que la Banque mondiale. Organisation de la banque Le gouverneur de la banque rend compte au conseil de surveillance qui est responsable devant le gouvernement central. Il y a quatre vice-gouverneurs et deux gouverneu s adjoints.

CHINA DEVELOPEMENT BANK dispose environ 3500 employés ? la fin de 2012, environ 1000 d’entre eux travaillent au siège de Beijing et les restes sont répartis dans 35 succursales (y compris un bureau de représentation au Tibet) et une succursale à Hong Kong. La banque ne prend pas l’épargne privée, et donc elle n’a pas des milliers de branches locales, comme les autres grandes banques en Chine le font. Description de la structure sociale La China Developement Bank a employés (on compte environ 110 employés au sein de la société à Shandong), qui sont divisés en 20 départements, tous sous la direction du Président-directeur général, Monsieur Chen Yuan.

Département spécialisé Recherche sur les politiques Développement des affaires Recherche financière et Centre de développement Gestion du risque de crédit 6 8 Crédit administration Investment Banking Finance internationale Grand prêt pour l’entreprise Évaluation des projets Département général Tresorerle Supervision Personnel Audit Éducation et formation Le centre opérationnel Logistique générale Planification globale Comptabilité et finances Mentions légales Les travaux effectués au cours du stage L’évaluation du risque de crédit Définition du risque de crédit. Le risque de crédit ou de risque de contrepartie est les pertes que la banque subit liées au défaut ou défaillance d’une contrepartie. Système de notation interne

Le risque de crédit n’est pas un problème en soi tant qu’il est bien mesuré ou est prévu, donc tarifé et couvert. Lorsque les pertes sont supportées par les banques du fait des défauts ou défaillances de ses clients sont supérieur aux pertes prévues ou anticipées. Le calcul des pertes attendues et non attendues . Calcul des EL (Expected loss) 7 8 intègre le risque de migration, évolution par rapport à la PD in Iti ale. La perte pour la banque en cas de défaut d’une contrepartie, ici on a un taux de couvrement. LCD. Cest exprimé en % tout ce qu’on peut récupérer en cas de défaillance par des services de ontentieux. Cette perte attendue peut se calculer pour chaque titre et pour le portefeuille entier.

La gestion du risque de crédit va d’abord consister par métriser chaque composante, on va essayer de métriser ses éléments au moment ou les nouveaux crédits sont distribués, mais aussi pour les crédits déjà distribués, donc on examine l’évolution des pertes attendues. Calcul des UL (Unexpected loss) En effet pour couvrir les pertes non attendus, les autorités demandent le capital obligatoire, c’est donc le capital que la banque doit disposer dans le cas ou les UL se réalisent, et le apital règlementaire se calcule de la façon suivante : Avec RC est le capital règlementaire, et K le capital, EAD l’expositlon de la banque au risque de crédit. Dans CHINA DEVELOPEMENT BANK, K est calculé de la façon suivante : Avec . M, cela représente la durée totale pour rembourser le prêt et l’intérêt.

Pour bien calculer le capital demandé, il faut savoir que R est donc différent selon les GAD, notamment our les PME, on doit vérifier R avec S qui est le chiffre I de rentreprise, ceci est PAGF 18 d’une entreprise qui a un chiffre d’affaire inférieur de 30 millions, EAD doit être considéré comme 30 millions. Le rating présentation Le rating reflète la qualité de crédit (credit worthiness en anglais) d’un émetteur d’instrument de dette. Les agences de notation utilisent l’information tant quantitative que qualitative sur les émetteurs. La procédure de notation est en général plus fondée sur des criteres qualitatifs, le jugement et Hexpérience de l’analyste en charge du dossier, plus que sur une modélisation mathématique du risque de défaut.

L’approche quantitative est plutôt réservée a la notation des produits structurels de crédit. Les critères qualitatifs et quantitatifs de notation des agences sont disponibles sur leur site internet. Le marché de la dette est très important aux États-Unis et au Canada, ce qui explique la très large couverture des agences de notation sur les entreprises et les collectivités nord-américaines. En Europe les agences de notation notent beaucoup mains d’émetteurs car le marché obligataire est beaucoup plus restreint et se limite aux grandes entreprises. C’est la raison pour laquelle les banques ont investi, plus qu’ailleurs, dans l’élaboration de modèles internes.

Les rincipaux critères quantitatifs pour noter un émetteur sont : • Cash-flows et revenus futurs 0• Passif a court, moyen et long terme Cl• La structure de capital et notamment le levier financiern • La situation de la société et du pays de résidence Cl• Activité de l’entreprise et son positionnement dans le marche • Qualité du management En g Activité de l’entreprise et son positionnement dans le marche En général les banques évaluent la qualité de crédit de leurs clients grâce à des modèles statistiques et des analystes affinent ensuite, à fréquence régulière, la notation sur la base de la elation que la banque avec son client. Évaluation de la crédlbillté de client : la méthode de CDB Définition . La méthode de CHINA DEVELOPEMENT BANK est à la fois quantitative et aussi qualitative cela est pour analyser les risques économiques, financière, et les autres risques que l’entreprise peut rencontrer dans le future, l’objectif de cela est donc analyser la capacité de rembourser les prêts et la probabilité de défaut du client.

Objectifs : 1 Connaître les caractéristiques de risque de crédlt. 2. Définir le niveau du client dans les catégories des risques. . Définir la probabilité de défaut du client. 4. Fournir les fondements pour les décisions de la distribution du prêt. 5. Fournir les fondements pour les tarifications du prêt, pour le calcul des réserves, etc. La duration de l’évaluation : pour les financements des grands projets, la méthode de CHINA DEVELOPEMENT BANK calcule la PD sur toute la durée du projet et on obtient la moyenne annuelle de la PD. Pour les financements des entreprises, la méthode est de calculer les des PD chaque année et aussi la moyenne, en combinant les deux on obtient le résulta