Monoprix

Depuis sa création en 1 932, monopole est présent en centre-ville. Au fil des ans, l’enseigne s’est adaptée aux mutations qui ont marqué la ville et ses quartiers tout en boy mystères amputa 23, 2011 | 4 pages 50% du groupe Galeries lavette et à 50% du groupe contribuant à leur vitalité et leur dynamisme économique. Proposer des produits à des tarifs plus compétitifs. – 1956 : Le réseau compte 199 magasins. – 1964 : Les supermarchés et hypermarchés fleurissent en périphérie. Monopole rachète les supermarchés ion de

France pour créer les hypermarchés en centre-ville. – 1968 : Lancement des supermarchés Super M. Les années 1980-1990 : – 1982 : Monopole réaffirme son positionnèrent de commerçant de proximité et amorce une modernisation visant à s’adapter aux évolutions du mode de vie de ses clients du centre-ville. – 1 986 : Monopole lance Monopole Gourmet, une gamme de produits destinés à répondre aux aspirations de citadins a la recherche de qualité. – 1990 : Monopole s’engage dans le développement durable en lançant Monopole bai. 997 : Avec l’aide de Casino, Monopole rachète au groupe APR. les 132 magasins prémunis. Ce rachat fait de monopole la première chaîne de grande surface de centre-ville et l’opération permet à Casino d’acquérir 21 du capital. Les Années 2000 : – 2000 : Casino prend part égale avec Galeries lavette Chacun détient du capital. Biologique et équitable, libellais boire. – 2005 : Le groupe lance deux nouvelles enseignes : mon’ enseigne d’père-proximité et beauté mon entièrement dédié à la beauté et à l’hygiène au quotidien. 007 : Ouverture de dalla mon’ magasin dédié à la restauration rapide et à l’lutta-fraîcheur. – 2009 : Création de la fondation d’entreprise Monopole, sa mission consiste à créer et consolider du lien social en centre-ville par la mise en place de dons alimentaires ou non, vers différentes associations. C) La Philosophie de Monopole Monopole s’engagent à apporter à sa clientèle du plaisir, qualité, surprise et simplicité. Monopole a l’ambition de contribuer à la dynamique des villes et de s’impliquer durablement dans la vie locale.