à tenir et à éviter pour un rapport de stage

Des choses à éviter ! un rapport de stage n’est pas un ouvrage à tout mettre. Il est donc inutile de tout y écrire. Surtout que dans une entreprise le valet secret professionnel existe. Ceci dit, certaines choses doivent rester confidentielles, notamment les informations financières et les idées et projets de développement. La concurrence n’attend que ça. Raison pour laquelle, il est conseillé de faire lire votre rapport par l’entreprise. Sa validation est élémentaire. un rapport de stage en bonne et due forme? Un rapport de stage or2 le premier élément à ger m à la fois toutes les inf matio ‘alourdir.

Une page d coup une mauvaise clairement : Votre nom et votre prénom; Votre année d’étude; Le titre de votre rapport; Sa période et son thème; de garde. C’est _ Elle doit contenir cela ne doit pas nne du premier . Elle doit contenir Le logo de votre entreprise et celui de votre établissement scolaire; Le nom de votre superviseur de stage et celui de votre encadrant pédagogique. La rédaction du rapport de stage est soumise à des normes universelles. Elles sont progressives. Par ordre, les parties de votre rapport sont: La page de garde; La table des matières; Les remerciements.

Dans votre texte de remerciement limitez-vous à votre tuteur pédagogique, superviseur, au management de votre entreprise (en général). Evitez l’usage excessif des formules de politesse. L’introduction ne doit contenir, brièvement et clairement, que les activités de l’entreprise et la mission spécifique qui vous a été confiée. Quant au contenu, il est à développer sans sentiments. Votre appréciation concernant le stage (échec ou réussite) précisez-les à la conclusion. Les arguments de votre jugement sont également indispensables. Avant les annexes, citez la bibliographie.

Tout ceci en moins de pages possibles. Choisissez convenablement vos phrases et soyez clair et direct. Les fautes d’orthographe sont sanctionnées. La police de la saisie des textes doit être d’une grandeur de 12 ou 14 (Arial ou Times New Roman). Afin de le rendre plus lisible, utilisez un interligne de 1,5. Côté présentation: les agrafes sont à éviter, les pages ? numéroter et les renvois à d’autres publications ou aux annexes sont à préciser. En cas de besoin, ajoutez à la fin un glossaire. Les flgures, graphiques et les histogrammes sont plutôt conseillés puisqu’ils aident à la présentation.